Semaine de formation Énergie et territoire de l’ENSGSI

3 minute read

Retour sur la semaine de formation « Énergie et territoire » de l’ENSGSI

publié le 7/12/2020 sur http://factuel.univ-lorraine.fr/node/15749

Du 16 et 20 novembre 2020, s’est déroulé, pour la 2e année consécutive, une semaine d’atelier « Énergie et territoire » dans le cadre du master 2 Aménagement et urbanisme, parcours Innovation Urbaine pour des villes et territoires en transformation (IUVTT) de l’École nationale supérieure en génie des systèmes et de l’innovation (ENSGSI).

Vingt-quatre étudiants (élèves-ingénieurs, urbanistes, architectes, sociologues, agents de collectivité, professionnels en formation continue) ont bénéficié de la synergie entre le projet européen Smagrinet (un hub de compétences sur les smart grids afin de stimuler la recherche, l’innovation et la formation pour la transition énergétique impliquant les laboratoires GREEN et ERPI) et le projet IMPACT ULHyS, (Université de Lorraine Hydrogène, science et technologies) de Lorraine Université d’Excellence (LUE), axe Optimisation multi-objectif des systèmes énergétiques multi-vecteurs des laboratoires LRGP et ERPI.

L’énergie, un défi territorial

Partant d’un cas réel, cet atelier confronte les étudiants aux défis actuels de la transition énergétique auxquels font face les territoires et les entreprises (filière de l’énergie). A travers une analyse fine de l’écosystème et des besoins des acteurs d’un territoire, le projet consiste à co-concevoir et évaluer l’acceptabilité potentielle de différents scénarios de déploiement de systèmes énergétiques distribués impliquant les solutions de production et/ou stockage d’hydrogène. Pour les accompagner, les participants ont accès aux travaux de recherche les plus récents sur l’hydrogène, les smart grids, la co-conception ou encore la prise de décision partagée et échanges directement avec les experts.

Les étudiants, néophytes sur les questions énergétiques et les smart grids, ont bénéficié cette année du programme de formation sur les Smart Grids à destination des industriels, du grand public et des décideurs publics, mis en ligne en octobre 2020 après un an et demi de travail. Ces cours, accessibles gratuitement (pour le moment en anglais), sont développés par les laboratoires GREEN et ERPI dans le cadre de Smagrinet.

Maquette territoire

La science participative, un levier de la recherche sur la transition énergétique.

Le challenge des chercheurs issus de disciplines complémentaires est de croiser leurs savoirs et savoir-faire pour innover ensemble afin de former les spécialistes et professionnels de demain tout en intégrant le point de vue des usagers/citoyens et les décideurs publics.

L’implication des chercheurs dans des ateliers pédagogiques permet de faire bénéficier au plus tôt aux étudiants de l’Université de Lorraine des ressources de nos laboratoires.

Réciproquement, les chercheurs ont un retour expérience sur les modalités d’animation d’une démarche de science participative en présentiel et en ligne. Ces rencontres permettent aussi de déceler de possibles controverses scientifiques sur des systèmes sociotechniques en écoutant les critiques et remarques des participants. La prochaine étape vise à proposer ces ateliers directement aux citoyens, usagers, entreprises, collectivités. Dans ce sens, l’équipe Smagrinet s’engage par exemple depuis 2019 dans le Club Smart Grid du Grand Est pour associer les entreprises locales. Elle a également produit une première analyse de conception par l’usage (Living Lab) des modules smart grids (voir papier de conférence) en multipliant les ateliers avec différentes formations de l’université : diplôme universitaire EDUTER (Economie et aménagement durable des territoires) et master Ingexys IDEAS (Innovation et design évalués par les usages).

Atelier de travail

Un dispositif pédagogique innovant

Initialement expérimenté sur la plate-forme de co-conception LF2L (Lorraine Fab Living Lab®) pour mixer formation via MOOC et pédagogie active sur maquette et dispositifs immersifs, les décisions gouvernementales ont nécessité d’adapter les pratiques. Pour cette nouvelle édition, l’équipe pédagogique et les chercheurs ont transformé l’atelier en une semaine d’interaction en ligne, renforçant à cette occasion la capacité d’accompagner et d’associer à distance.

Les étudiants ont pu suivre, le 19 novembre 2020, la 1ère conférence internationale du projet européen SMAGRINET « Energy Game Changers », dont la table ronde finale a bénéficié du témoignage de Fabrice Lemoine, coordinateur “Energies pour le futur” de LUE. Cette rencontre exceptionnelle d’experts académiques, industriels et institutionnels (Commission européenne) autour des enjeux énergétiques et des smart grids a permis de confronter les regards des acteurs et d’ouvrir de nombreuses pistes d’investigation et d’action pour engager l’Europe dans une réduction de ses émissions de gaz à effet de serre à travers une refonte notamment de ses réseaux et pratiques en matière de production, distribution et consommation énergétique.

Atelier de travail

Chercheurs impliqués : Laurent Dupont (ERPI, co-responsable du parcours IUVTT, responsable scientifique du LF2L),Mauricio Camargo (directeur de l’ERPI, ENSGSI), Kévin Berger (GREEN, WP leader Smagrinet), Manon Enjolras (chercheuse à l’ ERPI), Alex Gabriel (chercheur à l’ERPI), Juan David Fonscea (doctorant LUE ULhys), Maxence Arnould (doctorant ADEME / ERPI / UMR Silva), Melika Hinaje (chercheuse au GREEN), Damien Guilbert (chercheur au GREEN), Ghazi Hajiri (doctorant au GREEN), Rémi Dorget (doctorant au GREEN), Valérie Rault (ERPI, ENSGSI), Frédérique Mayer (ERPI, ENSGSI).

Mis à jour :